Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
jcdegras

Modification de la division 240

    Messages recommandés

    La réglementation de la navigation de plaisance évolue à partir du 1er mai 2015

     

    http://www.ffessm.fr/pagectn.asp?pages_numero=219

     

    Ce qui change vraiment :

     

    – La notion de chef de bord1 a été explicitée dans le document.

    – Une dotation de sécurité supplémentaire a été créée pour les navigations au-delà de 60 milles d’un

    abri : optimiser la sécurité pour les plaisanciers au long-cours.

    – Un émetteur récepteur VHF sera obligatoire à partir du 01 janvier 2017 pour les navigations au-delà

    de 6 milles d’un abri : assurer la capacité de communiquer en toute circonstance.

    – Une nouvelle trousse de secours est proposée.

    – Les VNM pouvant embarquer au moins deux personnes pourront désormais naviguer jusqu’à 6

    milles d’un abri.

    – La notion d’abri2 a été précisée.

    – La charge maximale recommandée par le constructeur du navire doit être strictement respectée par

    le chef de bord.

     

    Plus de détail :

     

    http://www.ffessm.fr/ckfinder/userfiles/files/ctn/Documents/synthese_des_modifs_pour_salon2.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci !!

     

    Juste une précision, car le tableau de la FFESSM n'est peut-être pas clair sur ce point :

    L'obligation de VHF fixe à partir de janvier 2017 concerne la navigation semi-hauturière (nouvelle notion) et hauturière.

    Rien d'obligatoire pour la navigation côtière.

     

    http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20141212&numTexte=8&pageDebut=20797&pageFin=20807

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effectivement tu as raison.

     

    Il faut noter la disparition du miroir (malgré tout anecdotique), mais surtout l'obligation du dispositif lumineux individuel sur le gilet de sauvetage, ou de la combinaison.

     

    Cela est beaucoup plus contraignant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    l'obligation du dispositif lumineux individuel sur le gilet de sauvetage, ou de la combinaison.

     

    Cela est beaucoup plus contraignant.

     

    Bah, pas tant que ça, en navigation côtière ça peut être :

    Un moyen de repérage lumineux individuel, étanche, ayant une autonomie d’au moins 6 heures, de type lampe flash, lampe torche ou cyalume, à condition que ce dispositif soit assujetti à chaque équipement individuel de flottabilité ou porté effectivement par chaque personne à bord.

     

    Je vois par ailleurs que pour la location les obligations augmentent :

     

    Art. 240-3.02. – Dispositions supplémentaires applicables aux navires proposés à la location. « Dès qu’ils s’éloignent à plus de 2 milles d’un abri, les navires à moteur de longueur de coque supérieure à 6 mètres et les navires à voile de longueur de coque supérieure à 8 mètres proposés à la location coque nue sont équipés du matériel complémentaire suivant: « – un moyen de positionnement électronique par satellites ou stations terrestres; « – un sondeur électronique; « – un document regroupant les instructions de mise en œuvre des dispositifs d’assèchement et de lutte contre l’incendie ainsi que l’abandon; « – un émetteur-récepteur VHF conforme aux exigences de l’article 240-2.17. Lorsque ce matériel est déjà embarqué au titre des articles 240-2.07 ou 240-2.08, il n’est pas demandé en supplément.
    (auparavant, c'était à partir de 10 m, et il n'y avait pas de VHF).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir,

     

    Donc si on adapte la nouvelle réglementation à un bateau de plongée de 5.90m, il faut :

    - que chacun porte soit sa combinaison soit un gilet.

    - que chacun porte une lampe avec 6h d'autonomie (j'ai jamais réussi à faire tenir une lampe flash plus de 6 mois avant qu'elle ne prenne l'eau).

    - une lampe à retournement.

    - un engin flottant avec une lampe de plus de 6h d'autonomie (et encore une lampe!).

    C'est un marchand de lampe qui a pondu ce texte?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonsoir,

     

    Donc si on adapte la nouvelle réglementation à un bateau de plongée de 5.90m, il faut :

    - que chacun porte soit sa combinaison soit un gilet.

    - que chacun porte une lampe avec 6h d'autonomie (j'ai jamais réussi à faire tenir une lampe flash plus de 6 mois avant qu'elle ne prenne l'eau).

    - une lampe à retournement.

    - un engin flottant avec une lampe de plus de 6h d'autonomie (et encore une lampe!).

    C'est un marchand de lampe qui a pondu ce texte?

     

     

    tu as des sources, pour ce que tu écris, au niveau des lampes ?

    je n'ai pas le meme texte, chez moi

    bref, si tu mets dans le meme sac ce qui concerne le navire, la nav à moins de 2 nautiques d'un abri, celle entre 2 et 6 nautiques et en plus les plongeurs, que tu remues le tout, c'est sur que ça va etre indigeste.

    http://www.ffessm-plongee-rhone-alpes-bourgogne-auvergne.com/images/a-la-une/2015/Div.240modifiee.pdf

     

     

     

    Au niveau des armements de sécurité, et en fonction des catégories d'armement, suppression de certaines contraintes (moyen de remonter à bord, coupe -.‐ circuit, miroir de signalisation, moyen de signalisation sonore, fumigènes flottants) et rajout d'autres (dispositif lumineux pour le repérage de nuit, radiobalise de localisation des sinistres ...). Sur les armements basique et côtier, l'annuaire des marées a été rajo

     

    En navigation basique (maxi 2 milles), une combinaison humide en néoprène ou sèche portée peut remplacer l’emport de gilet individuel de flottabilité. En navigation côtière (maxi 6 milles) la même disposition nécessitera le port d’une combinaison de flottabilité 50 N. avec des couleurs vives autour du cou ou des épaules, ou la fixation d’un dispositif lumineux (lampe flash, cya
    (bref, pose toi plutot la question de savoir si tes combinaisons de plongées sont reconnues comme aide à la flottabilité et qu'elles ont 50 Newtons de flotta et si elles ont des pieces de couleurs vives au niveau des épaules ou un emplacement pour y fixer lampe ou cyalume :rolleyes:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Diceandclimb a à mon sens les bonnes données, mais je me permets quelques précisions:

    Je pense qu'il parlait de la navigation jusqu'à 6 miles. Donc, oui, chacun doit porter sa combinaison, mais sans combinaison tu n'es pas tenu de porter le gilet (mais il faut l'avoir à bord). Bref, le législateur a estimé que dans l'urgence tu pouvais mettre rapidement un gilet mais que la mise en place d'une combinaison n'est pas compatible avec la dite urgence.

    Jusqu'à 6 miles donc, il faut avoir un gilet à bord (flottabilité de 100N) ou porter une combinaison de flottabilité 50N munie d'un dispositif lumineux tel que décrit plus haut ou avec les zones de couleur. Si une combinaison de plongée a les dispositifs de repérage (couleur ou lumière) et si elle fait plus de 50N alors c'est bon. Sinon, il faut caser les gilets à bord...

    Concernant l'engin flottant (dispositif de repérage et d'assistance), il est à noter que ce système n'était (dans l'ancien texte) pas obligatoire pour les semi-rigides, cette dérogation n'existe plus. Sauf que, il n'est pas obligatoire si chacun porte un gilet muni du dispositif lumineux.

    Le problème sera tout autre pour les plongeurs qui s'éloignent de plus de 6 miles, notamment en raison de la combinaison en lieu et place du gilet qui ne peut être une combinaison de plongée (il faut des gilets de 150N ou une combinaison "de survie").

    Bon, je vais prendre un aspirine....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    +1 avec NTD

     

    Après un contrôle ce WE par les AFFMAR, j'ai relu la D240 "Navire de plaisance ... longueur inférieur ou égale à 24m".

     

    Et "le dispositif de repérage et d'assistance pour personne tombée à l'eau" est devenu également obligatoire pour les pneumatiques et autres SR. Cela comprend donc la bouée + le feu à retournement.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    +1 avec NTD

     

    Après un contrôle ce WE par les AFFMAR, j'ai relu la D240 "Navire de plaisance ... longueur inférieur ou égale à 24m".

     

    Et "le dispositif de repérage et d'assistance pour personne tombée à l'eau" est devenu également obligatoire pour les pneumatiques et autres SR. Cela comprend donc la bouée + le feu à retournement.

     

     

    oui, j'ai vu ça (240-3.12, de mémoire)

     

    simplement, ce que je ne sais pas encore, c'est si la bouée et le feu à retournement permettent de se dispenser de la lampe sur la combi individuelle...

     

    et le 240.3.13 qui nous parle des combi de plongée..

     

     

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/division_240_version_consolidee_13_mai_2014_avec_signets_protection2.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Malheureusement non

     

    Pour la blague, les AFFMAR m'ont réclamé hier :

    -de marquer les gilets de sauvetage avec l'immat et le nom du bateau. Après vérification, ce n'est plus obligatoire et depuis longtemps,

    - de reporter l'immat du bateau sur les boudins, car selon eux sur la console, ils ne la voient pas assez et pourtant c'est réglementaire (si je le fais, ce sera 4 cm de haut).

     

    8(:mad:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et le 240.3.13 qui nous parle des combi de plongée..

    http://www.developpement-durable.go...protection2.pdf

     

    Bonjour Christophe, tu fais référence me semble t'il à la version actuellement en vigueur amendé il y'a quelques mois, la version entrant en vigueur au 1er mai 2015 est ici

     

    Voila que l'on nous parles à présent du code du sport!

    Article 240-2.12 :

    "Seuls peuvent être embarqués, en fonction de leurs caractéristiques de flottabilité :

    - les brassières de sauvetage approuvées conformément à la division 311 du présent règlement et

    marquées « barre à roue » ;

    - les équipements individuels de flottabilité conformes aux dispositions pertinentes du code du sport

    et marqués « CE ». "

     

    dispositif lumineux toujours requis entre 2 et 6':

    Article 240-2.13:

    "lorsqu’ils sont utilisés jusqu’à 6 milles d’un abri: flottabilité minimale positive de 50 N

    intrinsèque ou par adjonction d’un équipement individuel de flottabilité, protection du torse et de

    l'abdomen, couleur vive autour du cou ou bien sur les épaules. Cette dernière exigence n’est pas

    requise si un dispositif lumineux tel que défini au II de l’article 240-2.05 est fixé en permanence

    sur la combinaison ou l’équipement."

     

    Pour la blague, les AFFMAR m'ont réclamé hier :

    -de marquer les gilets de sauvetage avec l'immat et le nom du bateau. Après vérification, ce n'est plus obligatoire et depuis longtemps,

    Et bien justement je comprends que c'est obligatoire et que cela le reste:

    Article 240-2.14:

    "Tout dispositif de repérage et d'assistance pour personne tombée à l'eau dont l’embarquement est rendu

    obligatoire par la présente division peut être constitué d'un ou plusieurs matériels, et satisfait aux exigences suivantes :...

    .... il comporte soit le nom et le numéro d'immatriculation du navire, soit le nom de l'établissement

    organisant l'activité physique et sportive pour laquelle le navire est utilisé. "

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Attention l'article que tu vises concerne "les dispositifs de repérage pour personnes tombées à l'eau" , soit la bouée fer à cheval ou l'équivalent. Ce qui est différent des EIF, art 240.2.12 ou le marquage n'est pas prévu.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour Christophe, tu fais référence me semble t'il à la version actuellement en vigueur amendé il y'a quelques mois, la version entrant en vigueur au 1er mai 2015 est ici

     

    Voila que l'on nous parles à présent du code du sport!

    Article 240-2.12 :

    "Seuls peuvent être embarqués, en fonction de leurs caractéristiques de flottabilité :

    - les brassières de sauvetage approuvées conformément à la division 311 du présent règlement et

    marquées « barre à roue » ;

    - les équipements individuels de flottabilité conformes aux dispositions pertinentes du code du sport

    et marqués « CE ». "

     

    dispositif lumineux toujours requis entre 2 et 6':

    Article 240-2.13:

    "lorsqu’ils sont utilisés jusqu’à 6 milles d’un abri: flottabilité minimale positive de 50 N

    intrinsèque ou par adjonction d’un équipement individuel de flottabilité, protection du torse et de

    l'abdomen, couleur vive autour du cou ou bien sur les épaules. Cette dernière exigence n’est pas

    requise si un dispositif lumineux tel que défini au II de l’article 240-2.05 est fixé en permanence

    sur la combinaison ou l’équipement."

     

     

    Et bien justement je comprends que c'est obligatoire et que cela le reste:

    Article 240-2.14:

    "Tout dispositif de repérage et d'assistance pour personne tombée à l'eau dont l’embarquement est rendu

    obligatoire par la présente division peut être constitué d'un ou plusieurs matériels, et satisfait aux exigences suivantes :...

    .... il comporte soit le nom et le numéro d'immatriculation du navire, soit le nom de l'établissement

    organisant l'activité physique et sportive pour laquelle le navire est utilisé. "

     

     

     

    juste un détail : les brassieres "barre à roue", c'est à dire conforme aux normes SOLAS sont pour les nav au delà de 6 nautiques (équipement "pro" et nettement plus cheres).

     

    voilà la bonne version : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/division_240-_texte_consolide-12_decembre_2014_avec_SIGNETS.pdf

     

    tirée de là http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mise-a-jour-de-la-division-240.html (la derniere ligne)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui effectivement, Cela concerne les prescriptions prévues au CDS pour certaines activités nautiques. Ex la voile. Mais dans le cadre de la plongée, je vois pas de prescriptions concernant la navigation à bord.

     

    Mais si vous avez un autre avis sur ce point, je suis preneur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Oui effectivement, Cela concerne les prescriptions prévues au CDS pour certaines activités nautiques. Ex la voile. Mais dans le cadre de la plongée, je vois pas de prescriptions concernant la navigation à bord.

     

    Mais si vous avez un autre avis sur ce point, je suis preneur.

     

    éventuellement la navigation à plus de 2 nautiques d'un abri... ou le port de la combi ne suffit plus ; il faut embarquer une bouée couronne et un feu à retournement (et là, le port de la combi, sans la lampe, est possible) voir 240-2.06

    et pour la bouée couronne et le feu à retournement (ou tout autre objet jouant le meme role avec la meme efficacité), le 240-2.13

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...