Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    On est bien d'accord même si le GdP ou les autonomes préparent leurs paramètres, ce ne sont que des propositions qui ne peuvent qu'être entérinées par le DP.

    Seuls ceux indiqués préalablement sur la fiche définissent le cadre du jeu. C'est une obligation du CdS que d'avoir les paramètres prévus et ceux réalisés.

    Par contre je ne comprend ta remarque "certaines structures" c'est toutes !!!

     

    voir extrait ci-dessous

    "Art. A. 322-72.

    - Sur le site de l'activité subaquatique, la pratique de la plongée est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée présent sur le lieu de mise à l’eau ou d’immersion de la palanquée.

    Il est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours.

    Il s'assure de l'application des règles et procédures en vigueur.

    Il fixe les caractéristiques de la plongée et établit une fiche de sécurité comprenant notamment les noms, les prénoms, les aptitudes des plongeurs et leur fonction dans la palanquée ainsi que les différents paramètres prévus et réalisés relatifs à la plongée..."

     

    Amicalement Phil

     

    Oui ttes les tructures le font car c'est une obligation, ce que je veux dire dans certains club le DP dit c'est "40m max, 30min max et reserve 50b sur le bateau!! (ceci est un exemple bien sur) et dans d'autre centre ou ce sont les autonomes qui fixes leur paramètres et les transmette au DP, ....!!! :D

     

    amicalement :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 242
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Tu sais que nous n'avons pas tous les mêmes schémas et le même fonctionnement intellectuel ?

    Ca s'appelle des moyens mnémotechniques.

    Oulà, le ton me laisse penser que tu es vexée ... :eek:

    Mon intervention ne te reprochait rien mais ouvrait juste sur une possibilité entre 2 extrêmes que tu citais (le nom propre et la formule).

     

    Les moyens mnémotechniques, oui je connais merci. J'ai passé quelques longues années à la fac, avec un volume de connaissance à ingurgiter que nous dirons "non négligeable". Alors oui, les moyens de ce type étaient courants, partagés entre étudiants (ou pas), il y avait même des livres qui recensaient les principaux !

    J'avoue même avoir parfois été assez amusé à voir l'énergie que mettais certains collègues à les apprendre, plutôt qu'à retenir directement la connaissance ciblée ... Mais bon, comme tu dis, chacun son truc.

     

     

    C'est MON moyen de mémorisation, je n'en fais pas une obligation pour les autres.

    Je n'oblige personne non plus. Tu reliras mon post où je disais "On peut aussi parler de ..." et pas "on doit".

     

     

    C'est pour cette raison que je maintiens qu'il ne faut pas toujours trop simplifier.

    Oui. De la même manière qu'il ne faut pas toujours trop compliquer. Ce qui est quand même la tendance dominante pour la théorie dans les clubs ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Non, je ne suis pas vexée.

    Je voulais juste faire remarquer que ce n'est pas toujours une bonne idée de vouloir faire appliquer ses propres méthodes par les autres.

     

    Tu le dis toi même :

     

    J'avoue même avoir parfois été assez amusé à voir l'énergie que mettais certains collègues à les apprendre, plutôt qu'à retenir directement la connaissance ciblée

     

    Je suis exactement dans ce fonctionnement, je préfère retenir le propos originel plutôt que le propos altéré par une interprétation simplificatrice.

     

    Le petit ballon qui gonfle, je ne suis pas hostile pour une première approche (sans compter qu'on le sait quand même depuis la 6° environ) mais ça ne me suffit pas de savoir qu'il gonfle, je veux savoir pourquoi il gonfle.

     

     

    Oui. De la même manière qu'il ne faut pas toujours trop compliquer. Ce qui est quand même la tendance dominante pour la théorie dans les clubs ...

     

    Si tu avais vu la pauvreté des cours théorique (N3 quand même) du club où j'ai fait un passage éclair, tu ne dirais pas ça !

    C'est d'ailleurs en partie pour ça que je les ai quitté; ils me faisaient peur :help:

     

    Si tu veux le résumé de ma pensée, le bon moniteur devrait avoir un niveau et une pédagogie suffisants pour s'adapter à la demande de l'élève et non demander à l'élève d'absorber ce qu'il lui délivre surtout si ça semble (à l'élève) insuffisant.

     

    Et, pour boucler avec le début de ce post, ça ne le dispense pas de vérifier les acquis minimum pour les personnes qui ont peu de demande ou n'osent pas les formuler.

     

    Edité parce que j'avais oublié la deuxième quote.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je crois que nous sommes globalement sur la même ligne.

     

    Je voulais juste faire remarquer que ce n'est pas toujours une bonne idée de vouloir faire appliquer ses propres méthodes par les autres.

    J'en suis absolument convaincu.

    D'ailleurs, l'intervention de Pévégalerté :

    Regarde mon pseudo. Il traduit l'équation d'état des gaz parfaits (à l'échelle moléculaire) qui relie 3 variables : la pression du gaz, son volume et sa température : p.v = r.T. Ou encore : P.V = n.R.T avec n le nombre de moles et R la constante des gaz parfaits. Pour un gaz donné le produit n.R est constant. On peut donc écrire P1.V1/T1 =P2.V2/T2 = constante, avec 1 l'indice relatif à l'état initial et 2 celui à l'état final.

    A partir de là, l'idée est de torturer cette équation en fixant une variable (donc une constante) et en faisant varier les 2 autres :

    * à pression constante (P1 = P2), c'est la loi de Charles : V1/T1 = V2/T2, pas trop d'intérêt pratique en plongée pour toi

    * à volume constant (V1 = V2), c'est la loi de Gay-Lussac : P1/T1 = P2/T2 . Cà, c'est ce qui explique pourquoi, lorsque tu te mets à l'eau, tu constates une perte de pression dans ton bloc par rapport à la pression lue juste après gonflage lorsque ton bloc est encore chaud : si la température diminue, ta pression diminue.

    * à température constante (T1 = T2), c'est la loi de Boyle-Mariotte : P1.V1 = P2.V2 : c'est LA loi fondamentale que tout plongeur doit connaître ... bla bla

    me convient très bien à titre personnel. Si j'étais son élève, je pourrais dire que je comprends son propos, je peux participer à l'analyse du phénomène et même tirer des conclusion avec son aide. C'est d'ailleurs sous cette forme que j'ai appris tout celà quand j'étais "petit".

    Sauf que je sais maintenant que ce type de massage ne va pas passer avec d'autres élèves, voir avec la majorité d'entre eux, à fortiori au N1 ou N2. Donc je vais modifier le message pour essayer de le rendre plus accessible et garder la finalité, le rendre utile pour le confort du plongeur et la prévention des accidents.

     

     

    Si tu avais vu la pauvreté des cours théorique (N3 quand même) du club où j'ai fait un passage éclair, tu ne dirais pas ça !

    Oui un cours creux et/ou sans objectif défini. Ca existe, j'en conviens.

    Dans mon expérience, c'est quand même plus rare que la sur-enchère, avec par exemple, des moniteurs qui te balancent tout leur contenu de cours N4, quel que soit le niveau des élèves. Et c'est comme ça qu'on retrouve des "PV/T = Cste" au N1 ...

     

    Si tu veux le résumé de ma pensée, le bon moniteur devrait avoir un niveau et une pédagogie suffisants pour s'adapter à la demande de l'élève [...]

    Et, pour boucler avec le début de ce post, ça ne le dispense pas de vérifier les acquis minimum pour les personnes qui ont peu de demande ou n'osent pas les formuler.

    Ce sont en effet des qualités requises pour un "bon" moniteur. ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Certaines personnes dès qu'ils entendront le mot "équation" auront le mauvais souvenir de ces matières qu'ils n'ont pas aimé à l'école. Même s'ils y sont allé longtemps (il n'y a pas que les filières scientifiques dans notre système scolaire).

     

    Du coup, ils sont déjà en mode je ne comprendrais pas. Et la petite démonstration sera inutile.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    7 pages pour une question déjà plus que rabâchée, pas mal, non ???

    Bon AQUARELLE je vais te recentrer le débat car soit tu as mal appris soit tu as de l'expérience à acquérir. Et en plus ça n'a pas tant que ça à voir avec l'utilisation de la stab qui n'est qu'une conséquence du processus.

    Ton PB est avant tout un PB de respiration (et sans doute de lestage).

    Il faut que tu apprennes à bien souffler et à y rester (en apnée expiratoire) car c'est ça qui va te permettre d'avoir le juste lestage à la descente et qui dit juste lestage dit moins d'air à mettre dans la stab et moins à gérer à remontée CQFD.

    Idem à la remontée, dès que tu sens que ça monte un poil vite tu stoppes tout palmage tu souffles (ya pas plus rapide pour diminuer la flottabilité) et ensuite tu vides ta stab (pas tout), si c'est un poil trop il te suffit de bien remplir à nouveau tes poumons pour pas redescendre...On règle son niveau d'immersion à moins de 10 cm près de cette manière. Mais pour apprendre ça, il faut commencer par être capable de souffler et de retenir sa respiration au moins 15 secondes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    7 pages pour une question déjà plus que rabâchée, pas mal, non ???

    Bon AQUARELLE je vais te recentrer le débat car soit tu as mal appris soit tu as de l'expérience à acquérir. Et en plus ça n'a pas tant que ça à voir avec l'utilisation de la stab qui n'est qu'une conséquence du processus.

    Ton PB est avant tout un PB de respiration (et sans doute de lestage).

    Il faut que tu apprennes à bien souffler et à y rester (en apnée expiratoire) car c'est ça qui va te permettre d'avoir le juste lestage à la descente et qui dit juste lestage dit moins d'air à mettre dans la stab et moins à gérer à remontée CQFD.

    Idem à la remontée, dès que tu sens que ça monte un poil vite tu stoppes tout palmage tu souffles (ya pas plus rapide pour diminuer la flottabilité) et ensuite tu vides ta stab (pas tout), si c'est un poil trop il te suffit de bien remplir à nouveau tes poumons pour pas redescendre...On règle son niveau d'immersion à moins de 10 cm près de cette manière. Mais pour apprendre ça, il faut commencer par être capable de souffler et de retenir sa respiration au moins 15 secondes.

     

    Voilà une explication comme je les aime, sans formule de physique! Du pratique! Et ça marche...

    Salut à tous

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je rappelle quand même la question initiale ne concernait que la gestion de la stab :

     

    bonjour

    quand je suis a vingt metres pour me stabiliser je gonfle ma stab

    alors quand je remonte sous l'effet de la diminution de pression est ce que ma table gonfle aussi

    d'ou l'obligation de la degonfler regulierement pour ne pas faire une remontee,,,,rapide

    merci de me repondre

    bonne bulles

    Qu'expliquer les effets de la pression sur les gaz par la loi des gaz parfaits, çà soit too much, j'en conviens ... ;)

     

    Qu'expliquer que son souci n'est peut-être pas dû qu'à la gestion de la stab, j'en conviens aussi ... ;) mais ce n'était pas la question initiale ...

     

    Visiblement Aquarelle :

    - n'avait pas appris à gérer sa stab à la remontée

    - avait suivi les cours N2 donc connaissait Mariotte

    - se demandait donc du coup s'il n'y avait pas une petite relation de cause à effet :D

     

    La réponse est donc ... oui ! :froglol:

     

    (z'avez vu ? je l'ai fait courte pour une fois ... :tromaran: )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En meme temps, si ton éleve ne sait pas te dire qu'il comprend pas, il faut peut-etre se remettre en question...

     

    Enfin moi la relation avec un moniteur je la vois comme ca. Si on comprend pas ce qu'il dit, bah on lui dit qu'on comprend pas. Si on se fait engueuler/insulter/"ce que vous voulez ici" bah on change de club/instructeur...

     

     

    Quand au "PV/T = cste au niveau 1", personnellement j'estime que ca ne devrait choquer personne... Mathématiquement parlant, tout le monde ayant suivi le cursus obligatoire le comprend. L'explication en terme de conséquences plongistiques peut devoir venir du moniteur. Cependant je trouve que pévégalerté explique bien la chose, meme si ca peut sembler un peu arrogant tous les "petits" qui trainent, mais je fais la meme chose quand j'explique :P .

    Pour chat noir, personnellement c'est l'inverse, je connais pas les noms des formules mais je connais le contenu, au meme titre que les diverses lois physiques.

     

     

    D'ailleurs question pour ceux qui estiment que la physique cépabien. Vous leurs faites de la physio quand vous expliquez la déco? (C'est du N2, non?)

     

    P.S: On a bien dérivé :D

     

    Si toi tu trouve que ça ne devrai choquer personne, et biens moi je connais au moins un moniteur choqué qui aurai abandonné la plongée biens avant de l'être (moniteur) si on avait essayer de lui expliquer la plongée de cette façon.

    Ce moniteur étant très peu allé a l'école la plus simple des formules lui donne de l'urticaire, et pourtant ce même moniteur a validé nombre de N1 2 et 3 donc certains sont a leur tour moniteur.

    Ce même moniteur survit jusque-là a des plongées recycleur, trimix hypo etc....

    Comme quoi, désolé de te contrarier, mais ont peut faire sans formule et autres loi barbare.

    Ce qui n'empêche pas de les utiliser quand l'élève y est réceptif, mais de la a les imposer........

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je rappelle quand même la question initiale ne concernait que la gestion de la stab :

     

    Certes, mais tu n'as pas été sans remarquer que le plongeur respire et que cette respiration a un effet (y compris en recycleur) sur la flottabilité et donc sur la vitesse de remontée.

    Réduire l'utilisation de la stab à un simple geste technique, c'est le meilleur moyen de ne jamais apprendre à s'en servir.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    +1 également et pour étayer, quel encadrant n'a jamais rencontré un débutant ou plongeur un peu stresse beaucoup trop lesté et pourtant incapable de s'immerger même gilet vide !

    Qui te certifie qu'il souffle a fond et veut encore du plomb, bizarrement a la fin de la plongée sans lui avoir rajoute de plomb et bloc vid il tient très facilement le palier....

    Autre constat de plus en lus fréquent (sans vouloir blesser aquarelle, peut être est elle dans ce cas) des plongeurs a qui l'on a valider un N1 avec une certaine difficulté et beaucoup de plongées voir même ayant participé à notre sortie mer de 7 plongées, qui la nouvelle saisons venue s'inscrivent au N2 et une fois dans l'eau, surprise ils sont niveau baptême grand max, incapable de gréer un bloc, de s'équiper correctement, de s'immerger, de se propulser et biens sur de se stabiliser.

    Et je ne parle pas du dernier des benêt, ses plongeurs ont parfois un statu social qui ne laisse aucun doute sur leur capacités intellectuel.

    Avec la démocratisation de la plongée, ce phénomène et de plus en plus fréquent.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 60
        Bonjour,    J'ai récemment acheté un dôme et une platine pour ma gopro et je suis à la recherche d'idée pour fixer ce matériel sur ma stab.    Merci 🐙
      • 16
        Bonjour,   Le sujet    m'amène à vous demander vos avis pour un achat de gilet stab répondant aux critères suivants. Je ne suis pas encore décidé mais j'y pense fortement très bon rapport qualité prix : d'après vous le meilleur compromis ? L'idée étant d'avoir l'équivalent ou un peu mieux que les modèles prêtés en club fiable, sodide durable taille XS disponible utilisation jusqu'à 40m Avec ou sans Fenstop gilet voyage ou pas
      • 6
        Mésaventure n°1   Cet été, avant la plongée, j'ai cassé la boucle femelle (côté épaule) de mon gilet Black-Ice APEKS. J'ai d'abord pensé devoir changer la partie démontable de la brettelle avec les 2 D-Rings.   J'ai eu l'agréable surprise d'apprendre par Aqualung qu'il existait maintenant des boucles de 2ème monte s'insérant dans la couture.   Mon détaillant l'a commandé et j'ai pu l'installer (prévoir tout de même une bonne heure). Car on est très gêné pa
      • 3
        Les sangles de stab refusent de se fermer ou s'ouvrent toute seule sur les blocs de 4 litres. De plus leur manipulation n'est pas facile pour des enfants. Avez-vous quelques solutions?    
      • 10
        Bonjour a tous,   Je suis a la recherche d'une stab dorsale et j'hésite entre le Dimension d'aqualung, le Scorpion de cressi ou le Bolt de mares...   Est ce que quelqu'un a eu des retour d'expérience sur un des trois model ?   Merci d'avance!!  
    ×
    ×
    • Créer...