Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La plongée ratée qui vous a laissé un super souvenir !


    Recommended Posts

    Cabo san Lucas à la pointe sud de la Basse Californie. Nous partons à deux sur Gordo Banks, un haut fond à 40m très réputé au milieu de la pleine mer. Mon binome, le divemaster et moi (et le pilote du bateau). Le pilote peine a trouver l'endroit au GPS. On balance l'ancre 2 ou 3 fois... rien... Une nouvelle fois, et cette fois ci le divemaster pense avoir accroché le fond... Bim on descend dans le bleu... 40m... Rien, l'ancre pendouille. Pas de courant on fait 10 m en cercle autour du bout' de l'ancre, rien, le bleu, le grand bleu...

    Pfff, on remonte tranquille, et on fait un palier à 5m, et immédiatement je suis entouré de nuages de planctons, crevettes et autres bestioles, et cette plongée ratée se transforme en Autrichon au pays des merveilles à regarder, accroché au bout', le plancton de toute taille et de toute forme autour de moi.

    On remonte, on recherche le bon endroit et... Bim un banc géant de dauphins a coté du bateau... Et, oh, le dos d'une baleine émerge devant le bateau... Le plus bel intervalle de surface de ma vie après une plongée pas si ratée ! ;)

     

    A vous !

    • J'aime 5
    • Merci 2
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Bon, personne n'a fait de plongées ratées qui ont laissé un bon souvenir. Les plongées ratées sont donc toutes des affreux souvenirs déprimants, et en plus les frites du repas d'après étaient mal cuites, le vin bouchonné et la Zézette a beugné la twingo en sortant du parking, énervée qu'elle était par la prune qu'avait mis la police municipale pendant le déjeuner, et l'engueulade avec le flic surpris le carnet encore à la main... 🥴

     

    🤣

    • Haha 4
    Link to comment
    Share on other sites

    Ah ben non des ratées comme toi tu as eu... non jamais 

     

    mais peut on l'appeler raté... j'ai un gros doute. :D

     

    Edited by caolila
    Link to comment
    Share on other sites

     

    Salut

     

    Plongée sur les épaves du Tasso Tapir au large de Groix.
    J'encadre deux N2, mer belle mais du courant. mise en place d'une gueuse , topo sur le site puis immersion.
    La plongeuse a du mal a passer les oreilles , on descend difficilement de quelques mètres avant que cela passe (enfin !). C'est alors que le plongeur découvre qu'il a oublié ses 2 kg de lest dans sa poche à plombs malgré sa première affirmation sur le bateau ... retour surface puis au bateau , un poil énervé ( réserve d'air entamée , refaire le passage des oreilles ... bref plongée possiblement bien écourtée voir fini pour la plongeuse )
     Récupération du lest , redépose sur la gueuse , on se calme , on se calme puis immersion .
     on tente de repasser les oreilles ... ca passe doucement quand soudain ... dans le bleu vers 6/8 m , je vois un puis deux puis un banc de bonite apparaitre , venir vers nous et tourner autour de nous ... un mur de thons en spirale , et nous au centre ! Magique !
     Puis en quelques secondes le banc disparait aussi vite qu'il est apparu ...
     
     Sourire sur toutes les lèvres de la palanquée et des yeux rêveurs devant le spectacle de la nature , un magnifique souvenir :)
     
     Netgear

     

    • J'aime 5
    Link to comment
    Share on other sites

    Voici ma contribution à l'effort de guerre:

     

    il y a quelques années... j'étais encore jeune plongeur en attente de ma première étanche commandée mais pas livrée.

    quelques jours de plongée prévus dans des trous d'eau corréziens et alentour, je pars avec une 7mm et un shorty à rajouter par dessus.

     

    Plongée dans le lac de barrage de Bort les Orgues pour apercevoir le village englouti, accompagnés par un plongeur local comme guide.

    Nous nous mettons à l'eau par un temps couvert et un vent fort frais dans un lac dont l'eau semble chargée, le plongeur local se place au milieu et un de nous de chaque côté: je n'apercevrai pas mon binôme de la plongée, la visi de moins de 30cm ne me permet que de suivre à peu près la lampe de notre "guide".

    L'eau est fraîche à mon goût et descend autour des 6°C, je grelotte; nous descendons vers les 15-20m de mémoire où nous avait été annoncé que nous trouverions les restes du village.

    Au bout d'un moment je constate que nous sommes en fait à 32m et que nous allons évidemment avoir un peu de palier obligatoire qui ne sera pas réjouissant pour moi.

    Notre "guide" se rend compte que nous avons raté l'endroit et fait demi tour, nous croisons en remontant un petit tas de pierres taillées effondrées dont il nous dira à la sortie que c'était ça qu'il cherchait à nous montrer.

    Je fais le palier transi de froid, sortie sur le parking battu par le vent et rhabillage au cul de la voiture avec les doigts complètement gourds.

     

    Vous vous demandez encore pourquoi je vous raconte cette plongée ici? Y'a pas de super souvenir en fait.

     

    Le bon souvenir c'est la suite: installation au restaurant devant des radiants auxquels je me colle un long moment pour me remettre de mes émotions et le meilleur aligot de ma vie pour m'apporter des calories bienvenues et me réconforter 😅

     

    Je recevrai ma première étanche la semaine suivante et je me suis promis de ne jamais recommencer ce genre de plongée en humide.

     

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 7 minutes, LGF a dit :

     

    Je recevrai ma première étanche la semaine suivante et je me suis promis de ne jamais recommencer ce genre de plongée en humide.

    mdr

     

    Je me disais plus ou moins la même chose.. et pourtant la semaine passée 15 min au fond d'Apostelsee a 6,4 °C  en 7 mm ... j'étais bien sauf les mains je n'avais pas prévu de trainer au fond donc j'avais de simples gants 5 mm...   on survit   facilement mais j'attends avec impatience de récupérer mon étanche... elle me manque ;)

     

    Link to comment
    Share on other sites

    J'étais, encore N3.

    Plongée sur le Donator. Le DP envoie une gueuse (!) car le temps était exceptionnel et le courant semblait nul !

    Mise à l'eau. Arrivé au sable (55m de mémoire) rien. Nada.

    Juste un beau sillon sur le sable, sillon que je suis sur 10m et, ne voyant toujours pas l'épave, je fais demi-tour et décide, avec mon équipier, de remonter .

    Belle plongée ratée.

    Alors, il est où le pas raté ?

    Et bien, c'est que devant mon dépit, le DP m'a facturé la plongée certes, mais il m'a fait cadeau du supplément épave 😪

    • Haha 4
    • Paumé 1
    • Triste 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 31 minutes, CDMC a dit :

    J'étais, encore N3.

    Plongée sur le Donator. Le DP envoie une gueuse (!) car le temps était exceptionnel et le courant semblait nul !

    Mise à l'eau. Arrivé au sable (55m de mémoire) rien. Nada.

    Juste un beau sillon sur le sable, sillon que je suis sur 10m et, ne voyant toujours pas l'épave, je fais demi-tour et décide, avec mon équipier, de remonter .

    Belle plongée ratée.

    Alors, il est où le pas raté ?

    Et bien, c'est que devant mon dépit, le DP m'a facturé la plongée certes, mais il m'a fait cadeau du supplément épave 😪

     

    Ah, j'ai fait la même hier matin... pas le Donator mais la plongée épave sans épave.

    Mais le chef de centre nous a fait cadeau de cette plongée, c'est plus commerçant dirons nous 😅

     

    Pour un groupe de 10 plongeur ça lui fait un manque à gagner mais il devrait nous revoir bientôt, c'était moins sûr s'ils nous avait fait le même coup qu'à toi.

    • J'aime 3
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    ça arrive aussi souvent chez nous en Manche. Arrivé sur zone tu jettes la gueuse à l'aide du sonar mais parfois elle n'est pas tout prêt de l'épave et si en plus en descendant le long du bout contre le courant tu tires un peu trop sur le bout tu déplaces la gueuse et arrivé en bas, tu es à 10m de l'épave mais tu ne la trouves pas car pas de visibilité. Après quelques minutes de recherche tu remontes à la surface sans rien avoir vu à part du sable

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 8 heures, whodive a dit :

    y a un bout..comment peut-on louper l'épave ??

    il n'y a pas toujours eu des bouées...

     

    et, entre le moment du largage de la balise, l'arrivée du plomb au fond et l'arrivée des plongeurs, parfois, à cause du courant, le plomb (trop leger) derivait ; d'où l'interet de remonter le sillon, de comprendre d'où vient le courant et de se donner 2-3 minutes pour le remonter en esperant voir la silhouette...

     

     

    et, je ne te parle pas de ceux qui se déhalent sur la ligne qui ne devrait que servir de repère...

    Edited by christophe 38
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

    il n'y a pas toujours eu des bouées...

     

    et, entre le moment du largage de la balise, l'arrivée du plomb au fond et l'arrivée des plongeurs, parfois, à cause du courant, le plomb (trop leger) derivait ; d'où l'interet de remonter le sillon, de comprendre d'où vient le courant et de se donner 2-3 minutes pour le remonter en esperant voir la silhouette...

     

     

    et, je ne te parle pas de ceux qui se déhalent sur la ligne qui ne devrait que servir de repère...

    Ben là le récit date d'il y a deux jours.

    Le bout existe depuis qd meme plus de dix ans..

    Ou alors j'ai mal compris la phrase

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 10 minutes, whodive a dit :

    Ben là le récit date d'il y a deux jours.

    Le bout existe depuis qd meme plus de dix ans..

    Ou alors j'ai mal compris la phrase

    Paulo, qui parle de cela, écrit que ça date quand il était N3.

    Il est N4 depuis "quelques" années.

     

    Pour ma part, avant 2000, il n'y avait pas de bouées ; la réussite n'etait pas automatique.

     

    Citation

     

    link1
    link2
    link3
    • CDMC Experienced
    • Membres
    • Localisation: Le Bas Var

    J'étais, encore N3.

    Plongée sur le Donator. Le DP envoie une gueuse (!) car le temps était exceptionnel et le courant semblait nul !

    Mise à l'eau. Arrivé au sable (55m de mémoire) rien. Nada.

    Juste un beau sillon sur le sable, sillon que je suis sur 10m et, ne voyant toujours pas l'épave, je fais demi-tour et décide, avec mon équipier, de remonter .

    Belle plongée ratée.

    Alors, il est où le pas raté ?

     

    Edited by christophe 38
    Link to comment
    Share on other sites

    Le pire, c'est que le bout de la gueuse n'était pas attaché à une bouée mais directement au bateau !!!!

    C'est ce qui m'avait bien foutu les boules .....

    Mais bon, comme dit mon cher 'Toff, à l'époque j'étais encore un peu jeune et je n'osais pas trop la ramener. D'autant plus que les autres palanquées, plus aguerries (ou plus inconscientes ?) ont trouvé l'épave, car la gueuse n'avait dérivé "que" de 50m !

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 1
        bonjour a tous, bon je pose la question ici pour avoir une idée, mais elle sera reposée au chirurgien bien sur. mon fils doit se faire opérer du frein supérieur une semaine avant notre départ pour les vacances en Espagne, sachant qu'il est limité en profondeur a 15m. d’après vous, il peut plonger ou pas ? il reste tranquille cette automne et en profitera mieux au printemps? En gros je dois le préparer a la déception ou pas? bonne bulle a vous
      • 2,464
        ce fil est un sujet collectif. Il a pour but de renseigner succinctement tous ceux qui veulent connaitre au jour le jour les conditions de plongée en Méditerranée Si la modération souhaite bouger ce sujet, no pb, je l'ai mis là sans chercher à le mettre ailleurs. je propose d'indiquer: le lieu de plongée, la date, le site, les conditions de soleil et de vent, et les températures en surface et au fond. si vous avez d'autres idées, ne vous génez pas. merci.
      • 36
        Bah voilà, Apple viens de présenter sa dernière Apple Watch et ils ont un modèle qui fait ordi de plongée. C'est l'Apple Watch Ultra à 999€ https://www.apple.com/fr/apple-watch-ultra/   Elle est limitée à -40m. Lors de la présentation, Apple a indiqué avoir bossé avec Oceanic sur le sujet. Dans la description ils indiquent Apnée + plongée de loisir.   Bon moi à titre perso, elle me servirait que sur les plongées de l'après midi du fait de la profondeur, et en b
      • 4
        Hello,   Je cherche le plongée plaisir n4, sans succès pour le moment, apparemment il est en rupture partout   Si quelqu'un en a un d'occasion ou un pdf je suis preneur   Lucas
      • 91
        Salut ! Ca fait maintenant quelques mois que je suis sur Tahiti (mi-juillet) et je plonge régulièrement en club (environ 30 plongées depuis mon arrivée).   Je me demandais s'il y avait des plongées du bord envisageable ? Je n'ai pas de bateau ni le permis, donc ça limite les possibilités hors-structure.   Mauruuru comme on dit ici
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.